Posts Tagged ‘Traité Constitutionnel Européen’

Qui aura la peau de Jose Manuel Barroso?

Monday, November 24th, 2008

Bientôt 2009! Année électorale pour l’UE, ce qui signifie un nouveau Parlement, mais aussi une nouvelle Commission. Celle-ci, dirigée depuis 4 ans par Jose Manuel Barroso, semble avoir fait son temps. Noël approche et j’en vois déjà quelques-uns du Mouvement Européen qui savent ce qu’ils demanderont au père Noël: la tête de Barroso!

Après le TSS (Tout sauf Sarkozy), aurons-nous droit au TSB (Tout sauf Barroso)?

L’heure du bilan va bientôt sonner! Quels sont les bons points à accorder à Jose Manuel et ses petits camarades? Quelle impression gardera-t-on de cette Commission?

Plutôt que de longs discours, je vais tenter de dresser une brève liste complètement subjective des succès et échecs de cette Commission.

(more…)

Chronique d’un dépouillage de Traité Européen

Sunday, June 24th, 2007

Finalement, l’UE a réussi l’impossible: se sortir d’une panne de 2 ans. En apparence pour la France, 2 ans d’eurochiraquisme balayés en 2 semaines d’eurosarkozysme. J’avoue être bluffé par le nouveau Président tout en restant circonspect…

Car au sortir de ce week end, où en sommes nous? Le “traité modificatif” de Sarkozy, qui devrait entrer en vigueur en 2009, aura imposé quelques points clé incontournables du feu TCE:

  • une présidence stable du Conseil de l’UE avec une alternance tous les 2 ans et demis (contre 6 mois aujourd’hui)
  • un Haut Représentant aux Affaires étrangères qui deviendra vice Président de la Commissionn à défaut d’être Ministre européen à part entière
  • un vote à la double majorité (55% des Etats représentant au moins 65% de la population, contre l’unanimité des pays membres aujourd’hui)

Mieux, la France rejoue du cocorico depuis deux jours pour avoir obtenu la peau de la mention “concurrence libre et non faussée” et l’ajout de “la protection des citoyens” comme objectif. Changements cosmétiques, rassurons nous. Tout cela est en tout cas fort réjouissant, délectable même après avoir vu la mine dépitée du plus souverainiste des antieuropéens français, j’ai nommé Nicolas Dupont Aignan!

Beaucoup d’autocongratulations donc! Pourtant, ce sommet européen restera aussi un must en matière d’égoïsme, de mauvaise foi et de connerie! Certaines palmes se sont perdues en cours de route… J’ai tenu à les réattribuer à leurs interprètes.

(more…)

Triste anniversaire

Friday, May 26th, 2006

Jean Claude JunckerPresque un an, jour pour jour, que l’Europe est en panne. Le plan B promis se fait toujours attendre. Les “nonniens”, anti-européens pour la plupart, ne parlent déjà plus que de la France et de 2007. Crions tous en coeur:

“Chers Arlette, Olivier, José, Marie-George, Arnaud, Laurent, Philippe, Jean-Marie et les autres, où est votre plan B? Où est votre argumentaire pro-européen (ou européen a minima) pour 2007 ?”

Exit le sujet européen qui devrait justement être l’un des thèmes de campagne présidentielle. Le pire n’est pas tant pour ces leaders politiques qui n’ont guère à craindre le grand méchant ogre libéral à titre personnel que pour leurs électeurs qui ont été bernés. Ces électeurs, “forces vives”, au moment de la campagne à qui on a fait croire que la politique pouvait encore influencer les directions d’entreprises, à qui on a fait croire que la France, seule contre tous, pouvait dire “merde” au reste du monde, comme Villepin l’”onusien” l’a dit aux Etats-Unis dans sa plaidoirie contre la guerre en Irak.

Ce week-end, les ministres des Affaires étrangères de l’UE se rencontreront dans un monastère autrichien pour évaluer la situation à mi-chemin de la période de réflexion qui risque de se finir en un énième silence monacal.

Que reste-t-il de notre vieille Europe?

(more…)

UE: Emploi, TCE, Turquie… Exprimons nous!

Thursday, March 30th, 2006

Debate EuropeLa semaine dernière, je me plaignais des Conseils européens qui se suivent et se ressemblent par leurs replis silencieusement nationalistes. Pour une fois, je vais souligner une bonne initiative venant de la Commission Européenne qui vient de lancer un programme dénommé “Debate Europe”.

L’objectif: après les NON franco-hollandais, consulter directement les citoyens européens, nous, au travers de 3 grands thèmes: le développement économique et social, la perception de l’UE et ses missions, les frontières de l’UE et son rôle dans le monde.

C’est l’occasion de vider les sacs! Tout passe à la moulinette: Constitution, Turquie, emploi, importance du français dans les institutions…

Je reste assez sceptique quant aux répercussions. Si l’on considère le seul sujet turc – en juillet 2005, 52% des européens se déclaraient opposés à son adhésion, contre 32% pour (Source: Eurobaromètre) – je pense qu’une pléthore de commentaires à ce sujet ne suffira toujours pas à faire infléchir une politique européenne “lobbytomisée” par certains grands groupes industriels européens. Amis “nonniens” pro-turcs, souriez! Le plombier polonais sera peut-être remplacé dans 15 ans par le plombier turc, et pas uniquement le plombier!

Que vous soyez curieux ou révoltés, rendez-vous sur le forum de l’UE pour débattre de ce sujet et de bien d’autres.

Dans tous les cas, pensez-vous que ce forum géant aboutira sur du concret ou n’est ce qu’une simple opération cosmétique?

A vendre: dépouille de constitution “ultralibérale” “anticulturelle”

Thursday, March 23rd, 2006

NONJe m’étais juré de ne plus parler de cette débâcle du 29 mai 2005, mais l’occasion était immanquable de ne pas laisser une note à l’attention de “nonniens” prétendument européens.
A l’époque, certains politiques peu scrupuleux ont creusé profondément dans les sous-sols de la bêtise humaine pour affirmer des fantaisies telles que: la Constitution empêche le droit à l’avortement, enterre la Sécurité Sociale…

Aujourd’hui, toujours pas de plan B et les arguments du NON se délient un à un, noyés dans l’actualité. Dernier en date: Jean-Pierre Chevènement (MRC) annonçait en mai 2005 que “la Constitution étrangle le cinéma français et européen”. Même son de cloche au PC qui regrettait que le TCE ne mentionne pas l’exception culturelle française. Comme si la Constitution française le faisait!

L’UE est certes loin de la perfection et de l’efficience. Pourtant, la Commission a reconnu hier le droit et l’intérêt de subventionner le cinéma européen, admettant ainsi que la libre concurrence ne concerne pas un cinéma axé sur la création et la diffusion d’oeuvres de qualité. La France continuera donc à apporter une aide de 500 millons d’euros par an au cinéma français en attendant une refonte du système européen en 2007.

Pour plus d’informations sur le sujet, la Commission a mis en place une page sur ce “programme Media“.

Abonnement RSS
Like la page Facebook!
Twitter
Linkedin
Flickr
Instagram
Yelp



Derniers commentaires

Instantanés