Posts Tagged ‘franco-allemand’

Kouchner chanteur de hip-hop pour l’amitié franco-allemande

Wednesday, November 14th, 2007

On le savait multi-talents, le Ministre français des affaires étrangères. Mais là, c’est fort! Bernard Kouchner, en visite officielle à Berlin avec le Président Sarkozy avant-hier à Berlin, y a rencontré son homologue allemand, Frank-Walter Steinmeier, non pas pour parler franco-allemand mais pour chanter! Accompagnés de Muhabbet, un chanteur de hip-hop allemand d’origine turque, les deux Ministres ont enregistré le single “Deutschland” pour chanter l’amitié franco-allemande et l’intégration, au sens large, en Europe.

Je ne suis pas certain que cette chanson aidera à enrayer la baisse de l’apprentissage de la langue du voisin de part et d’autre du Rhin, ni que ses ventes feront de l’ombre à Tokyo Hotel… Mais l’initiative, sympathique, méritait d’être soulignée. :-)

Drôle(s) de 14 juillet

Monday, July 16th, 2007

Je me souviendrai encore longtemps de ce 14 juillet 2007. Dans la ville allemande la plus française, j’ai nommé Sarrebruck, on fête chaque année la fête nationale française! Je croyais qu’on me faisait une mauvaise blague au début et non… Cette nuit du vendredi 13 au 14 n’aura pas donné lieu à une série de meutres mais à des concerts de chansons françaises avec un feu d’artifice en clôture. Comme quoi à l’heure de l’Europe, quand on décolle le nez de son nombril et qu’on s’intéresse un peu à son voisin, on arrive à des résultats sympathiques. Quoi de mieux que cette ambiance franco-allemande où l’on se restaure local (=saucisse+bière) sur de la variété française! Manque de chance, c’était sans compter sur l’inoxydable disque d’Edith Piaf, classique parmi les classiques outre-Rhin pour donner une image sonore à la France. Ah la musique! Sur ce thème, les Français découvrent Tokyo Hotel… ce qui est toujours mieux que le cliché du bal musette. Les Allemands ont en revanche encore un peu de travail en la matière…

Ce que je retiendrai le plus cependant, ce sont les images du traditionnel défilé militaire à Paris le lendemain avec non pas un simple défilé de chars et de quelques Eurocorps égarés, comme d’habitude, mais quelques 27 bataillons venus de toute l’UE pour célébrer cette fête nationale, sous les yeux de notre Président Sarkozy Barroso! Une fois n’est pas coutume, ce 14 juillet m’a semblé festif. Daignons que ce ne soit qu’un début et que le 9 mai devienne tout aussi attractif.

Pour un manuel d’histoire européen

Tuesday, March 6th, 2007

Manuel histoire franco allemandL’éducation encore et toujours, telle est et sera une des clés de la réussite européenne! Qui ne fait apparemment et malheureusement ni partie de l’Europe des projets des uns, ni du plan D, E, F… X, Y, Z des autres. :-(

Malgré un contexte peu favorable – chacun se replit dans son coin, la France a repris en coeur la Marseillaise contre l’envahisseur francfortois-bruxellois, la Pologne cherche à constitutionnaliser l’interdiction d’avorter – j’ai trouvé joyeusement provocante et très intéressante l’initiative d’Annette Schavan, la ministre de l’éducation allemande, qui a réuni vendredi dernier à Heidelberg ses homologues européens pour discuter de la possibilité d’un manuel d’histoire européen sur le modèle du manuel franco-allemand.

A la bonne heure! Et personne n’en parle! Dommage que la Pologne en proie à de troubles tentations extrêmistes joue la facilité en accusant l’Allemagne de vouloir récrire l’histoire. Son ministre Roman Giertych considérant la (sa?) vision de l’histoire comme trop différente pour imaginer un quelconque résultat concret. C’est sûr, quand on considère l’avortement et l’homosexualité comme un crime, partage-t-on vraiment la même vision des choses?

Le seul manuel d’histoire franco-allemand devrait montrer la bonne voie à suivre. Aujourd’hui, génération Erasmus. Demain, génération manuels en commun? Et pourquoi pas des examens communs non plus par pays mais par zone linguistique? Pourquoi pas un baccalauréat franco-wallon par exemple?

Pour autant, relativisons les choses. Au delà du bon gros papier franco-allemand, les faits subsistent: en France, 60 ans après, on fête deux fois l’an un vainqueur et un perdant. On pense que le Polonais – jadis ami de la France, avant qu’il ne soit abandonné par ce même ami – est un vilain plombier assoiffé de tuyauteries ouest-européennes qui sonnent bon l’euro… Il y a 60 ans, tout le monde était perdant! Et aujourd’hui? Comment récrire cette contre-éducation ancrée dans nos inconscients?

Un demi-siècle après toutes ces erreurs en partie irréparées, Chirac l’Européen annoncera-t-il cette semaine à Bruxelles son soutien pour ce manuel scolaire européen? Saisira-il l’occasion de “l’ouvrir ” intelligemment – lui qui incitait les Polonais à “se taire” il y a quelques années – pour par exemple annoncer le remplacement du 8 mai par le 9? Ou faudra-t-il attendre cet ouvrage pour enfin en débattre? Voilà bien des questions qui méritent d’être posées et débattues.

Quaero ou l’Europe des projets foireux

Wednesday, December 27th, 2006

Quaero Chirac“Ah la France!”, pourrait-on s’exclamer. Sa Tour Eiffel, ses fromages, et son futur moteur de recherche – pardon – sa future participation dans un moteur de recherche européen.

Puisque l’Europe n’avance plus, certains trouvent de bon ton de créer une (petite) Europe des (petits) projets qui finissent parfois par devenir grands… bides nationaux!

J’avais souri à la lecture du discours de Jacques Chirac en avril 2005, qui lors d’un sommet franco-allemand, annonçait fièrement la mise en chantier d’un champion européen de la recherche sur internet pour “relever le défi mondial des géants américains Google et Yahoo”, soit la naissance d’un Google made in the EU: Quaero. Microsoft et ses milliards de dollars n’ont jamais réussi à ébranler Google. Heureusement, Chiracix le Gaulois a la potion magique!

A l’époque, j’avais tempéré mon apriori défavorable par le fait que les Allemands soient de la partie, eux ne pouvant être accusés de chauvinisme ou de lubies mégalo. Deux ans plus tard, que reste-t-il? J’apprends ce matin que les industriels allemands se retirent du projet par un communiqué du gouvernement allemand. A la bonne heure! ll y avait donc bien une odeur de sapin… Odeur à peine atténuée par un communiqué français affirmant que le projet sera encore soutenu, côté allemand, par quelques universitaires. Ouf!

(more…)

8 mai 2006 et après?

Saturday, May 6th, 2006

Manuel histoire franco allemand8 mai 1945: Après 6 ans de guerre, l’armistice est signé entre la France et l’Allemagne.

22 janvier 1963: De Gaulle et Adenauer scellent la nouvelle amitié franco-allemande avec le traité de l’Elysée qui crée notamment un office franco-allemand pour la jeunesse (OFAJ) et accélère le processus de jumelage. Geste fort: les deux hommes se font une accolade.
En 40 ans, le couple franco-allemand se sera beaucoup développé au gré des amitiés présidentielles. D’abord, le couple Schmidt-Giscard sera à l’origine du système monétaire européen. Ensuite, le couple Mitterrand-Kohl mettra en place l’euro et restera gravé à jamais dans notre imaginaire avec cette photo prise à Verdun en 1984 où les deux hommes se tiennent la main devant la tombe du soldat inconnu. Enfin, un président français, Chirac, au côté de Schröder, premier chancelier allemand à être invité aux commémorations du débarquement en Normandie, 60 ans après les faits.

(more…)

Gardons contact !

Abonnement RSS
Facebook
via Twitter
Flickr
Linkedin

Diaporama

Wrecking ballsWhite Lies live @ ABFollow the lineSometimes, there are cats in the sky too...13-09-05 Space odysseySpruit

Derniers commentaires